Commune de Villeneuve-la-Guyard

Département de l'Yonne, Région Bourgogne-Franche-Comté


Notre belle Église St GERMAIN

Son Histoire .....

La construction de l'église a débuté au xiie siècle pour s'achever au xvie siècle, époque où le bourg alors dépendance de Chaumont devint une ville.
En 2008, le clocher menaçant de s'effondrer, des travaux de réfection sont effectués.
L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1926.
https://www.sauvegardeartfrancais.fr/projets/villeneuve-la-guyard-eglise-saint-germain/

 

La construction de notre église a débuté au 12ème siècle et s'est terminé au 16ème siècle. (date
sur blason famille de Goué).
Ce ne fut pas la première construite à VLG, mais il y eut probablement, ici, des chapelles
Par contre , il y avait bien 2 églises dans notre village
- une à Bichain dédiée à Notre Dame
- une à la Chapelotte (dénommée, en ce temps là La Chapelle aux Veuves)
Notre église est vouée à Saint Germain, fêté le 31 Juillet
Saint Germain, avocat, diplomate est indissociable de notre région
Beaucoup d'églises en Bourgogne portent son nom dont celle de VLG.
En 429, Il fut de passage en notre village pour aller en Angleterre
La légende dit qu'il passa la nuit dans une maison dans l'actuelle Grande Rue.
L'église est inscrite à l'inventaire de Monuments historiques depuis le 30 mars 1926.
les églises paroissiales sont propriété des communes, mises à la disposition des fidèles et du
clergé pour l’exercice du culte (affectataire)

Extérieur

Au Sud, tour carrée et haute, surmontée d'un clocher, Le toit se découpe de 4 pignons.
Toujours coté sud, une porte de style Renaissance
ainsi que les fenêtres
Jusqu'en 1836, le cimetière se trouvait autour de l'église.
Intérieur

Longueur totale: 32,40m
largeur des nefs: 17,50m
largeur du chœur: 7,50m
Hauteur de la voûte: 10,60m
Elle est composée de 3 nefs ogives élancées.
Le chœur et le sanctuaire sont voûtés, sur nervures partant sur des culs de lampes du 16ème
siècle.

Bancs datent de 1803

Choeur
Le chœur roman en bois a été enlevé au 19ème siècle et remplacé par un décor peint style néo bysantin.

Stalles
Elles proviennent de l'ancienne église des Innocents à Paris, installées à VLG en 1787.
Tableaux
Quelques tableaux très intéressants ornent les murs de l'église

Vitraux
Si le vitrail éclaire les édifices religieux , il avait une autre fonction . Il permettait d'instruire le plus
grand nombre des personnes qui ne savaient pas lire.
la lecture s'opère de bas en haut et de gauche à droite.

Orgue
Il y a toujours eu un orgue dans cette église, dans les années 1850, vu sa vétusté, le curé
décida de le remplacer et fit appel à un facteur d'orgues d'Avallon pour sa réalisation. Ce fut
possible grâce aux dons des paroissiens.
Il ne reste que la tribune d'orgue, l'orgue a été vendu dans les années 1970).
le meuble est en bois de chêne
Les cloches
L'église possède 4 cloches, fabriquées par la Fonderie Saint-Bernard de Dijon, elles arrivèrent le
14 Novembre 1895 à VLG,
par le train.
Elles furent baptisées le 17 Novembre 1895,
Elles portent les noms :
Marie-Christine 1890 kg Do
Savinienne 1330 kg Ré
Germaine-Julienne 978,50kg Mi
Colombe 784kg Fa

L'Église et la Révolution
Notre église n' a pas échappé à la tourmente révolutionnaire.
« 28 Mars 1793
Sur proposition du citoyen-Maire, appuyé à l'unanimité par le conseil général (commune) il est
arrêté :
- que toutes les figures dites de saints et tableaux dans l'église seront enlevés et supprimés »
(plusieurs tableaux et images furent sauvés par la Famille Horsin qui les couvrit d'une couche de
badigeon à la chaux)
- que l'inscription «Temple de la Raison» soit placé au dessus de la porte de l' église»
24 Février 1799 : Fête de l'être Suprême
Après plusieurs années de lutte , (envoi de pétitions aux autorités administratives:
«le 1 octobre 1799, le citoyen? fait connaître, que tout obstacle à la liberté du culte est levé.

En décembre 1799, les citoyens Denis et Fleureau se rendent auprès de l'Abbé Jean Julien
Boursier, retiré à Pailly, et l'engagent à venir exercer son ministère à Villeneuve, il accepte.
Et après autorisation des supérieurs éclésiastiques, il est installé dans ses fonctions de curé.»

Familles importantes de notre village

famille des Barres XIII siècle
famille d'Aunnay XV "
famille de Goué XVI "
famille de Baugis XVII "
famille Granjean de Fouchy XVIII ''
puis famille de Paris à partir de 1776
En 1617, Charlotte de Montmorency, princesse de Condé, tint sur les fonds baptismaux :
Henri, fils de Claude de Goué et de Marie Falaise, son épouse.
Le 12 Novembre 1642, le Duc D'Enghien, Louis de Bourbon
«le Grand Condé» fut le parrain de Louis, fils de Charles Boyer et de Marie Formé,

D'aprés le manuscrit de l'Abbé Louis Julien Séguin, curé de Villeneuve la Guyard 1840-
1881
(il repose au cimetière de VLG)