Commune de Villeneuve-la-Guyard

Département de l'Yonne, Région Bourgogne-Franche-Comté


« Les populations catholiques ont depuis très longtemps placé des croix, dans les campagnes, sur les place publiques, voulant par ce signe attirer la bénédiction du ciel. »
Le territoire de VLG n'est pas riche en monuments religieux, on y rencontre cependant plusieurs croix :

 

CROIX DE SAINT BARTHÉLEMY

Au milieu du hameau de Blanche, s'élève une croix de fer scellée dans un piédestal, elle est sous le vocable de St Barthélemy,

« Barthélemy, bar Tolmay en araméen, nom qui pourrait signifier
« fils de Ptolémée », 
est un Juif de Galilée et un des d ouze apôtres de Jésus-Christ
D'après la tradition chrétienne, il est à l'origine, avec Thomas et
Jude Thaddée, de la prédication en Arménie. Barthélemy ayant reçu
Albanopolis comme région à évangéliser.
 
Il aurait été mis à mort à Albanopolis , écorché vif, crucifié et décapité. » Patron des bouchers, des tanneurs et des relieurs, Il est fêté le 24 août par les Églises chrétiennes occidentales et le 25 août par
les Églises chrétiennes d'Orient.   
 
Il est le 2ème St Patron de VLG
 
 
 
 
CROIX SAINT LOUIS

 

En sortant de Bichain en revenant sur VLG - croix de fer

Louis IX (1214 - 1270), communément appelé Saint Louis, roi de France 

du XIII e siècle, qui régna pendant plus de 43 ans de 1226 jusqu'à sa mort. 

Considéré comme un saint de son vivant, il est canonisé par l'Église catholique en 1297. Le 27 mai 1234, le mariage de Louis IX et Marguerite de Provence est célébré en la cathédrale de Sens.    

 
Il est fêté le 25 Aout Il est le protecteur de VLG. 
 
Notre paroisse s'appelle -La paroisse Saint Louis- depuis début 2016.
 
 
 

 

CROIX DE L’ANCIEN CIMETIÈRE SITUÉ AUTOUR DE L'ÉGLISE

 

« L'Église veut qu'au milieu d'un cimetière catholique, s'élève la croix symbole de l'Espérance »La place qui entoure aujourd'hui l'église était jadis le cimetière de la paroisse. Il fut supprimé en 1836, mais la croix qui était élevée face rue de l'Église y resta jusqu'en 1862. « Au mois d'aout, cette croix qui avait été replacée aux frais et par les soins de la Fabrique, fut enlevée une nuit par l'administration municipale qui la fit transporter hors de la paroisse et qui après réflexion, fut placée dans le nouveau cimetière, sans aucun avertissement préalable. »

 

 

 CROIX SAINT VINCENT

 

« En allant de VLG à Barbey, on rencontre, en sortant de la ville, une croix de 
 
fer dédiée à St Vincent, martyr espagnol du IV siècle, diacre de Sarragosse Persécuté par Dioclétien (empereur romain),  il fut conduit à Valence, et là, il sut dominer les plus atroces souffrances (la prison, la faim, le chevalet, les plaques brûlantes. Il mourût en martyr. » Patron des vignerons.
 
 
Il est fêté le 22 Janvier (époque, réputée favorable pour le début de la taille de la vigne).
 
 
 
 
 
 
 
 

CROIX SAINT CLAUDE

Sur la grande route de Villeneuve à Sens, on trouve à gauche, une croix en fer sous le vocable de St Claude. Elle est placée sur un terrain qui appartenait jadis à la confrérie de St Claude. Avant 1793,  le jour de la fête , on allait en procession à cette croix.; c'est aussi à cette croix, que le Clergé de la paroisse allait recevoir processionnellement les membres de la confrérie à leur retour du pèlerinage de St Claude. Évêque de Besançon. D'abord militaire, il embrassa la vie monastique à Condat dans le Jura avant d'être élu évêque de Besançon. Mais dès qu'il le put, il résilia cette charge pour rejoindre la solitude.
Son monastère et le village voisin prirent son nom et le diocèse s'est placé sous son patronage. Elle a été déplacée et se trouve aujourd'hui sur le terre plein (à gauche en rentrant à Villeneuve, en venant de Sens - Saint patron des tailleurs de pierre.   Il est fêté le 6 juin
 
Les croix dont nous ne trouvons plus de trace

 

CROIX SAINT ELOI
 
 
Sur la route de VLG à Bichain (D606) « On l'apercevait à gauche une croix en fer sous le vocable de St Éloi. Eloi est né vers l'an 588 à Cadaillac en Limousin. Le jeune Eloi qui manifeste du goût pour le travail des métaux est mis en apprentissage chez un orfèvre de Limoges.il se rend à Paris et entre au service d'un orfèvre renommé qui reçoit des commandes du palais royal.
 
 
Certain diront qu'il a l'occasion d'être remarqué par le Roi Clotaire II, en ayant sans frauder, réussi à fabriquer deux trônes avec l'or fourni pour un seul, le Roi séduit par son honnêteté le prend à son service. Il devient un conseiller très écouté et est même chargé de gérer les finances royales. A la mort de Clotaire II en 629, son fils Dagobert devient Roi et l le nomme ministre, avant de devenir évêque de Noyon et Tournai en 641. »
 
 
Saint Patron : orfèvres, batteurs d'or, doreurs sur cuivre, taillandiers et serruriers, forgerons et maréchaux
 
 
 
CROIX SAINT HUBERT
 
« Croix que l'on apercevait dans un bosquet sur le chemin de la Chapelotte,
 
portait le nom de Saint Hubert, patron de La Chapelle aux Veuves, quand elle
 
était paroisse » Elle aurait été détruite.
 
Il est fêté le 3 Novembre en Orient et en Belgique , le 30 Mai en France
 
Saint Patron : des chasseurs, des forestiers, des opticiens, et des mathématiciens.
 
 
 
CROIX SAINT GERMAIN
 
« Cette croix en fer est située à l'embranchement de plusieurs chemins en
 
allant à Saint Agnan » L'église de VLG est vouée à Saint Germain (418-448)
 
C'est l'une des plus grandes figures épiscopales de son époque. Son influence
 
s'étendit à la Gaule toute entière tant il était estimé aussi bien des chefs
 
barbares que des empereurs. Il est mort à Ravenne, capitale impériale de
 
l'Occident où il était venu plaider la cause des Bretons maltraités par les
 
gouverneurs impériaux.   Il est fêté le 31 Juillet
 
 
 
Texte de Marie Laure Seguin
 
d'après la monographie de L'abbé Louis Julien Séguin
 
curé de VLG de 1840 à1881