Jean-Baptiste DE GOUE
(1646 -1690)

Il était le fils de Jean-Baptiste et le petit-Fils de Claude de Goué et de Marie de Falaise, enlevée avant le mariage. Son grand-père épousa Françoise de la Hautonnière, fille de François de la Hautonnière. Seigneur du dit lieu et de Montaubin, qui lui apportait le seigneurie de Roullon, estimée à 30.000 livres. Il demeurait alors à Goué, mais l'année précédente il habitait au château de La Ferrière, en Normandie. Ayant pris parti pour la Fronde en qualité de mestre de camp du régiment de Mayenne en 1649, il fut assez vilainement portraituré par Colbert. Maître d'hôtel du Roi, puis gentilhomme de sa chambre, il mourut à Villeneuve-la-Guyard.